MonStudio.TV
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Pauvres et mal-logés

La pauvreté exacerbée par la crise


« Un toit, c’est la loi », c’est par ces mots que plusieurs ont manifesté avant-hier près de l’Assemblée nationale à Paris. Ils dénonçaient ainsi, le projet de loi dit « LOPPSI 2 » (loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure) qui sera discuté à partir du 23 Novembre prochain.



Pauvres et mal-logés
Ce fameux projet de loi LOPPSI 2 prévoit l’évacuation d’office des lieux occupés sans autorisation et la destruction des habitats précaires illégaux. 

Les manifestants dénonçaient tous, un pouvoir arbitraire et disproportionné du Préfet et «une mesure dite d’exception » qui viendrait bafouer le principe de la protection par le juge du domicile, des biens, de la vie familiale et privée ». 

La LOPPSI2, s’il était votée ouvrirait la porte à tous les excès dans l’éradication des logis précaires. L’épisode de l’évacuation et de la destruction des camps et des roulottes de cet été est encore présent dans les esprits pour que l’on ne se soucie point. Certaines associations comme le DAL, le collectif parisien JEUDI NOIR ou La Voix des Roms qui se mobilisent aux côtés des mal-logés et sans-abri, parlent d’une tentative par la puissance publique de «rendre encore plus invisible les pauvres ». 
 
Cette loi sera votée sans doute dans un contexte où le DALO (Droit au logement opposable, Loi du 5 Mars 2007) est en crise dans plusieurs départements et où rien n’exige à relogement en cas d’expulsion. Souvenez-vous de ma voisine victime d’expulsion il y a une semaine, elle est venue grossir les rangs des SDF et mal-logés. Et pourtant elle bosse… 

Le rapport annuel du Secours catholique sur la pauvreté rendu publique hier est loin de rassurer. La pauvreté "La situation de pauvreté a augmenté de 2,1% par rapport à l'an dernier (soit 1,5 millions de personnes en 2009).
 
La crise socio-économique et l'impact sur l'emploi rendent encore incertaine l'amélioration des conditions de vie et fragilise davantage les personnes. La pauvreté n’est plus l’apanage des plus démunis ou des plus défavorisés. Elle touche hélas, des citoyens actifs et disposant parfois d’emploi stable. Un comble dans une société moderne comme la nôtre. 
 
Faudrait-il désormais rallier, pour mieux combattre la pauvreté et la précarité et le mal-logement renforcer davantage l’accès au droit. La LOPPSI2 a tout d’un oiseau de mauvais augure.

WalterUn article rédigé par Maurice.

Comme Maurice, animateur du dossier droit au logement, 
vous aussi vous pouvez nous proposer un thème de dossier et en devenir l'animateur sur TVREZE.fr
 
Pour cela, rien de plus simple, adressez-nous un petit mail : contact@tvreze.fr

Maurice GUIMENDEGO
Lu 2282 fois

Notez



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 7 Juillet 2019 - 16:21 L'ARPEJ n'en finit pas d'être en crise

Dimanche 11 Septembre 2016 - 11:37 Entr'aide à Rezé


Rechercher une vidéo

FAITES UN DON POUR NOTRE PROJET 2020