Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L'ARPEJ n'en finit pas d'être en crise


L’ARPEJ - L'Association rezéenne pour l’enfance et la jeunesse, traverse actuellement une crise interne. Vacance de direction, bureau démissionnaire, conflit avec des représentants du personnel : le climat est plus que tendu à l’Arpej. Deux mois après les premiers faits relatés dans l'un de nos reportages, monstudio.tv revient sur la situation qui, semble-t-il, ne s'est guère améliorée depuis. Explications par Baptiste Leboissertier et Sébastien Bathily, délégués syndicaux et animateurs jeunesses, en confilt avec leur employeur.



Voir aussi notre précédent reportage

Complément d'information : à l’issue d’un conseil d’administration extraordinaire, quatre femmes ont accepté de constituer un bureau temporaire pour trois mois . Séverine Soliman est présidente, Stéphanie Joret, trésorière, Caroline Veron, trésorière adjointe et Audrey Gilard, secrétaire. Elles souhaitent qu’en septembre, de nouveaux parents se manifestent. Par ailleurs, la nouvelle directrice, Camille Petel, a exprimé le souhait de partir. 

L’Arpej compte à ce jour cinquante-deux salariés, soit quarante équivalents temps plein. Seize embauches supplémentaires de CDD de 4 mois sont en cours pour les nouvelles places qui ouvrent en septembre dans les accueils de loisirs. 
 

Dimanche 7 Juillet 2019

Lu 838 fois
Notez



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Mars 2021 - 16:57 COVID : les intermittents du spectacle en lutte

Samedi 21 Novembre 2020 - 11:25 Solidarités entre commerçants à Nantes


Rechercher une vidéo

Pour adhérer, cliquez sur l'icône